SNCF au féminin est un site de SNCF

Trois questions à Nassima Aouli sur sa participation au Forum ELLE Active à Lille

Le Forum ELLE Active à Lille a eu lieu le 3 décembre avec la participation de Nassima Aouli, conductrice de train à la SNCF.

Publié le 12/12/2019 à 9:15

Notre ambassadrice de la Traction a parlé de mixité professionnelle et de l’importance d’inspirer les femmes lors d’une table ronde réunissant également Claire Jolimont, co-fondatrice et CEO de PingFlow et Anne Champeaux, directrice réseaux à la direction Orange Grand Nord-Est.  Retour sur cet événement pour la parité en trois questions à Nassima Aouli.

 

Comment en êtes-vous venue au métier de conductrice de train ?

Nassima Aouli : C’est une reconversion. J’ai un profil plus commercial, j’ai été hôtesse de l’air pendant plus de 10 ans. Un jour, j’ai décidé de changer de vie et de devenir conductrice de train. Je ne connaissais rien du métier ferroviaire, et j’ai pu réussir dans ce domaine. Je pense que les femmes ont besoin d’entendre d’autres femmes leur dire que c’est possible et qu’il faut oser, tout simplement.

Je suis par ailleurs volontaire en milieu scolaire pour montrer aux filles dès le plus jeune âge qu’elles peuvent exercer des métiers dits « réservés » aux hommes. Quand je leur dis que je suis conductrice de train, elles sont toutes étonnées. J’ai l’impression que cela déclenche à chaque fois quelque chose dans leur tête.

 

Pourquoi témoigner sur votre expérience à ELLE Active ?

Nassima Aouli : Tout d’abord, parce que je suis très active en tant qu’ambassadrice de la Traction. L’une de mes actions est de répondre aux questions que les futur·e·s candidat·e·s du site SNCF Recrute posent directement aux salarié·e·s de l’entreprise, qui arrivent sur notre boîte mail.

Je me bats pour qu’il y ait beaucoup plus de femmes à la conduite des trains à la SNCF. On est 2,75% de femmes dans ce secteur au niveau national et on aimerait faire bouger les choses. Témoigner de mon parcours est un moyen pour y arriver.

Pendant les débats à ELLE Active à Lille, nous avons pu échanger sur le sujet de l’égalité et témoigner chacune de notre parcours. Au niveau de la mixité dans la conduite, nous sommes encore très loin. Il y a énormément de travail à faire, mais c’est à travers des événements de ce type que nous allons y arriver.

Si j’arrive à réveiller des envies chez les femmes qui m’écoutent, nous avons déjà fait un bon chemin sur cette route de l’égalité. Si j’ai pu en convaincre au moins une femme, j’accepte de me reconnaître en tant que « rôle modèle ».

 

Quel est l’intérêt pour la SNCF de témoigner à ELLE Active ?

Nassima Aouli : Pour la SNCF, il est très important de s’engager dans ce genre d’événement et d’actions car il faut attirer les femmes vers des métiers techniques. Nous ne pouvons pas oublier que les gros besoins de la SNCF actuellement sont dans les domaines de la conduite, du matériel et également de la sécurité. C’est un vrai enjeu d’attirer les femmes vers ces métiers puisque les besoins sont réels.

Je souhaite également souligner que nous devons inciter les reconversions en interne et attirer les profils commerciaux vers des métiers techniques. La SNCF a beaucoup évolué : les conductrices de train font beaucoup moins de travaux manuels aujourd’hui. Il n’y a aucune raison pour qu’une femme ne vienne pas à la conduite.