SNCF au féminin est un site de SNCF

SNCF signataire de la Charte « HeForShe ELLE » !

Parmi les moments clés de ces deux journées consacrées à la mixité, on retiendra notamment le moment solennel de signature de la Charte « He For She/ELLE » par les représentant·es d’une dizaine de grandes entreprises… Dont la nôtre, représentée par Mathias Vicherat, Directeur Adjoint de SNCF en charge du projet d’entreprise et de la communication. La…

Publié le 20/04/2018 à 14:41

Parmi les moments clés de ces deux journées consacrées à la mixité, on retiendra notamment le moment solennel de signature de la Charte « He For She/ELLE » par les représentant·es d’une dizaine de grandes entreprises… Dont la nôtre, représentée par Mathias Vicherat, Directeur Adjoint de SNCF en charge du projet d’entreprise et de la communication.

La Charte « HeForShe/Elle » s’inscrit directement dans le contexte des mouvements de libération de la parole des femmes consécutif à « L’affaire Weinstein ». « Time’s Up ! Ont dit les Américaines presqu’immédiatement après #MeToo. Il est temps d’agir et d’accélérer le changement. Arrêtons de dire que ça va prendre des siècles et des siècles. Engageons-nous tout de suite et de façon concrète ! » a déclaré Isabelle Magyar, chargée du Programme #HeForShe IMPACT à ONU Femmes.

La Charte « HeForShe/ELLE » porte donc tout particulièrement l’accent sur la prévention du harcèlement sexuel et des agressions sexuelles dans l’environnement professionnel. Chaque représentant d’entreprise signataire a communiqué sur les actions de son organisation en la matière et a pris des engagements pour garantir un environnement de travail sain et respectueux des femmes et des hommes.

Mathias Vicherat a exposé les grandes lignes du dispositif co-construit avec le réseau SNCF au Féminin pour accueillir la parole et traiter les cas de harcèlement et agressions sexuelles dans l’entreprise. Il a indiqué que des mesures ont été effectivement prises contre les auteurs de faits, avec notamment des révocations au cours de l’année écoulée.

Le sujet fait l’objet d’une vigilance constante de la direction générale qui, pour piloter des actions pertinentes, s’appuie sur des outils fréquemment actualisés d’évaluation de la condition des femmes dans le groupe, dont le Baromètre du Sexisme Ordinaire. « Mais le sexisme ordinaire n’est jamais vraiment ordinaire » a déclaré Mathias Vicherat devant l’assemblée du Forum Elle Active rassemblée dans l’hémicycle du Conseil Economique Social et Environnemental.

Mathias Vicherat a annoncé l’intention de SNCF de rendre désormais publics les résultats du Baromètre du Sexisme Ordinaire réalisé tous les deux ans dans le groupe. Il y va d’une politique de communication misant sur la transparence en externe pour accélérer le changement en interne, mais aussi d’une culture de partage des bonnes pratiques qui fait de SNCF l’une des entreprises les plus regardées par d’autres organisations soucieuses d’agir avec pertinence et efficience pour l’égalité entre les femmes et les hommes.