SNCF au féminin est un site de SNCF

L’égalité femmes/hommes au fil de l’actu : votre revue de web du 19 décembre 2019

Voici trois actualités phares des deux dernières semaines sur le front de la mixité.

Publié le 19/12/2019 à 9:37

L’entreprise du jeu vidéo Riot Games obligée de verser 10 millions de dollars aux femmes employées depuis 2014

Suite à un procès dénonçant une discrimination basée sur le genre, l’entreprise du domaine du jeu vidéo Riot Games, derrière notamment la création de League of Legends (plus connu comme LoL), a dû verser la somme de 10 millions de dollars à toutes ses employées embauchées depuis 2014. Deux anciennes collaboratrices ont mené en août 2018 une action en justice contre la société, déclarant qu’elles ont été quotidiennement victimes de harcèlements sexuels et de discrimination liée à leur genre. Le porte-parole de Riot Games a affirmé que cette résolution du conflit est une « démonstration de l’engagement de l’entreprise dans la construction d’un environnement plus inclusif ».

 

 

« L’effet Ferrante » : les autrices italiennes ont plus de succès que jamais

Depuis que la série de livres d’Elena Ferrante est devenue un succès international (l’histoire des deux amies napolitaines a été traduite en plusieurs langues et adaptée pour la télévision par la chaîne américaine HBO), les autrices italiennes sont en train de conquérir le milieu littéraire, selon le New York Times. Des écrivaines jusqu’alors tenues à l’écart, comme Helena Janeczek et Igiaba Scego, commencent à être connues d’un plus large public. Des thématiques comme l’égalité de genre ou l’amitié féminine, auparavant vues comme « peu intéressantes », font actuellement bouger les lignes de l’univers de la fiction.

 

Le discours de Zozibini Tunzi, Miss Univers 2019, pour la diversité

La sud-africaine Zozibini Tunzi a remporté le prix de Miss Univers 2019, le dimanche 8 décembre à Atlanta. A 26 ans, la jeune femme a fait un discours pour la diversité et a rappelé l’importance des rôles modèles pour les jeunes filles : « J’ai grandi dans un monde où une femme comme moi, avec mon type de peau et mon type de cheveux, n’a jamais été considérée comme étant belle. Je pense qu’il est temps que ça change aujourd’hui ». Un peu plus tard, Zozibini Tunzi a publié sur son Instagram une photo avec sa couronne et un autre message inspirant. « Je veux que toutes les filles qui ont témoigné ce moment croient pour toujours en leurs rêves et qu’elles voient leurs visages en regardant le mien », a-t-elle écrit.