SNCF au féminin est un site de SNCF

L’égalité femmes/hommes au fil de l’actu : votre revue de web du 09 janvier 2020

Voici trois actualités phares des deux dernières semaines sur le front de la mixité.

Publié le 09/01/2020 à 8:00

Les Saoudiennes investissent le secteur du « food truck »

En Arabie saoudite, les femmes s’approprient peu à peu l’espace public, à l’exemple des « foodtruckeuses ». La « révolution » a commencé après l’autorisation aux Saoudiennes de conduire, obtenue en juin 2018. L’achat d’un « food truck » étant moins cher (entre 50 000 et 100 000 dollars) que celui d’un restaurant, la question ne se posait pas aux entrepreneures désirant avoir un établissement culinaire. Autre raison à l’apparition des « foodtruckeuses » : des mesures gouvernementales facilitant la création d’entreprises individuelles pour « diversifier l’économie saoudienne », dont des licences délivrées en quelques jours. S’investir dans un « camion-restaurant » représente également pour beaucoup de Saoudiennes la porte d’entrée dans le marché du travail. Un tiers des femmes ne trouvent pas d’emploi en Arabie saoudite, selon une étude nationale.

 

 

Au Canada, des ateliers de beauté aident les femmes à mieux vivre avec leur cancer

« Belle et bien dans sa peau » c’est le nom de l’organisme derrière la création des ateliers de beauté pour les femmes atteintes d’un cancer au Canada. Le but est de les aider à se sentir bien pendant qu’elles font face à la maladie. Les séances de deux heures, approuvées par les médecins, leur apprennent à prendre soin de leur peau, à se maquiller, à dessiner les sourcils… Des astuces d’autant plus pertinentes lorsque l’on subit des chimiothérapies. « Belle et bien dans sa peau » propose aussi des enseignements concernant l’hygiène cosmétique, facteur à prendre en compte pour les femmes ayant un système immunitaire plus fragile.

 

 

Nouveau record pour les femmes astronautes

Elle avait déjà marqué l’histoire en faisant partie de la première sortie spatiale entièrement féminine en octobre 2019, mais Christiane Koch était encore plus ambitieuse. L’astronaute vient d’établir un nouveau record : celui du plus long voyage spatial effectué par une femme ! Peggy Whitson avait placé la barre haut : 288 jours dans l’espace en 2017, qui viennent d’être dépassés par Koch (elle y est restée 328 jours). « Je pense que c’est important parce que, dans le passé, les femmes n’avaient pas de place dans ce domaine », a affirmé l’astronaute.