SNCF au féminin est un site de SNCF

L’égalité femmes/hommes au fil de l’actu

Voici trois actualités phares des deux dernières semaines sur le front de la mixité.

Publié le 27/01/2020 à 9:01

En Inde, la professionnalisation des femmes au foyer grâce au web

Les femmes au foyer indiennes sont en train de s’approprier les « clouds kitchens », les cuisines dématérialisées, ces restaurants en ligne qui proposent des plats livrés au domicile du client. Des entreprises comme Curryful, Homefoodi et Nanighar embauchent de plus en plus ces mères de famille pour la préparation de plats typiques à livraison. L’accès à l’indépendance financière leur permet de gagner confiance en elles, comme en témoigne  par exemple Rashmi Sahijwala, qui a acheté un réfrigérateur pour les fruits et légumes malgré l’opposition de son mari : « Je lui ai dit que j’étais une professionnelle maintenant ! ». Curryful travaille aujourd’hui avec 52 femmes – son but est d’arriver à un partenariat engageant un million de femmes cuisinières d’ici 2022.

 

 

La ville de Genève « féminise » l’espace public

Genève a commencé cette année à installer des panneaux de signalisation montrant des figures féminines dans ses rues, une première dans cette ville suisse. L’idée est d’augmenter leur visibilité dans l’espace public : il est possible de voir deux femmes qui se tiennent la main, une dame âgée et une femme enceinte sur la moitié des panneaux qui auparavant ne représentaient que des hommes. « Cela fait treize ans qu’on construit une politique en matière d’égalité  avec une exploration de différents champs, du champ femme et culture, au champ femme et social », a affirmé la maire de Genève. Comme à Paris, un collectif féministe genevois avait déjà remplacé informellement les noms de rue en mettant des autocollants faisant référence à des femmes célèbres.

 

 

Une femme nommée « numéro 3 » à la Secrétairerie d’Etat du Vatican pour la première fois 

Francesca Di Giovanni, 66 ans, a été nommée sous-secrétaire à la section pour les relations du Saint-Siège avec les États – l’équivalent du ministère des Affaires étrangères – par le pape François. C’est la première fois dans l’histoire du Vatican qu’une femme accède à ce poste. Au sein de la hiérarchie, elle sera la « numéro 3 » de ce ministère, le plus important pour l’église catholique. Francesca Di Giovanni sera responsable des relations entre les organisations intergouvernementales et des traités concernant des sujets divers comme le développement, l’environnement et la condition féminine.