SNCF au féminin est un site de SNCF

L’édito d’Anne-Sophie Nomblot

Un réseau encore plus ouvert, plus efficace, plus engagé

Publié le 08/10/2020 à 9:00

Cher·ère·s membres,

Je tiens tout d’abord à vous dire combien je suis fière et heureuse de reprendre le flambeau après Virginie Abadie-Dalle qui a fondé ce réseau et, bien sûr, Francesca Aceto, qui l’a transformé pour en faire celui que nous connaissons aujourd’hui. C’est-à-dire un réseau étendu, puissant, en dehors de tout système d’organisation hiérarchique, qui porte des valeurs de bienveillance et de solidarité. Un grand merci à toutes les deux.

Mon adhésion à SNCF au Féminin date quasiment de sa création. Les bénéfices que j’en ai tiré, grâce aux groupes experts, aux ateliers de développement personnel et à l’intrapreunariat, sont nombreux. J’ai ainsi pu développer mon pouvoir d’agir et ma culture de l’égalité. Avoir tant reçu de ce réseau, où j’ai pu concrètement éprouver le sentiment de sororité, et me retrouver aujourd’hui en position de donner à mon tour est un grand motif de satisfaction.

Au fil du temps, s’est renforcée ma conviction qu’il est indispensable que les femmes soient présentes à des postes de décision pour relever les défis, nombreux, d’un monde qui change. Et il y a du travail !

En juin dernier, parallèlement au lancement du projet d’entreprise « Tous SNCF », une vaste enquête a été menée auprès de vous de connaître votre vision du réseau, pour aujourd’hui et demain. Les résultats ont nourri des pistes de réflexion sur lesquelles j’ai échangé avec les ambassa·deur·drice·s. Je souhaiter aujourd’hui vous présenter les trois orientations retenues, qui sont en adéquation avec les valeurs énoncées par le groupe SNCF fin septembre.

 

Si, à l’origine, SNCF au Féminin a été créé pour les cadres et les managers, il se doit aujourd’hui de se développer en travaillant à des questions très concrètes. Quid des conditions d’accueil des femmes dans les établissements ? Comment lutter contre le sexisme au quotidien ? Que signifie pour une femme travailler dans un collectif d’hommes ?

 

Ouverture, efficacité et engagement

SNCF au Féminin est un réseau ouvert sur l’extérieur et à toutes et tous. Demain, il devra l’être plus encore, c’est-à-dire plus inclusif et plus mixte. Ce qui signifie recruter plus d’hommes – car il est capital qu’ils s’engagent en faveur de l’égalité (tout le monde y gagnera) – et plus de non-cadres.

Si, à l’origine, SNCF au Féminin a été créé pour les cadres et les managers, il se doit aujourd’hui de se développer en travaillant à des questions très concrètes. Quid des conditions d’accueil des femmes dans les établissements ? Comment lutter contre le sexisme au quotidien ? Que signifie pour une femme travailler dans un collectif d’hommes ?

L’ouverture est également synonyme d’audace et d’innovation. Le réseau a souvent été en pointe sur certains programmes, comme le mentoring, l’intrapreunariat, les groupes experts… Je souhaite qu’il continue à innover au service de la mixité.

 

La deuxième orientation concerne l’évaluation du réseau. Comment faire la preuve de son efficacité ? Peut-on mesurer l’impact réel de nos actions sur la politique d’entreprise et le management de l’égalité ? Il s’agit là d’une question pressante, qui est également remontée dans les résultats de l’enquête. L’intégration du réseau au sein de la nouvelle Direction de l’Engagement Sociétal et de la Transition Écologique  (DESTE) ainsi que les deux piliers « humain » et « RSE » du nouveau projet d’entreprise Tous SNCF constituent une formidable opportunité pour poser des diagnostics, fixer des objectifs concrets en termes d’égalité femmes-hommes dans chaque entité et mesurer ainsi son efficacité.

 

Enfin, la troisième orientation porte sur l’engagement. Grâce à leur implication dans le réseau, les membres actifs de SNCF au Féminin développent de nombreux savoir-faire et savoir-être (capacité à convaincre, créativité, résilience…) utiles à toutes et tous dans l’entreprise. Comment le groupe SNCF peut-il reconnaître à leur juste mesure ces compétences et les valoriser ? Ce sujet devra être posé et discuté.

 

Restons créatif·ve·s  et prenons la parole !

Les conditions sanitaires perturbent encore notre quotidien, cela nous affecte à plusieurs niveaux et j’ai une pensée pour ceux et celles qui sont en difficulté. Au niveau de nos organisations la distance et le virtuel sont devenus la norme pour un temps. Mais je vois tous les jours que nous savons restez créatif.ive.s et trouver de nouvelles façons de porter la mixité et de parler des sujets de l’égalité, bravo pour cette belle énergie !

 

Anne-Sophie Nomblot