SNCF au féminin est un site de SNCF

Le chiffre du mois : faudra-t-il attendre l’an 2277 pour l’égalité professionnelle ?

Selon les statistiques du WEF (qui prend en compte les données de 153 pays), le taux de parité dans le monde du travail est de seulement 57.8%.

Publié le 27/12/2019 à 15:04

Si nous n’accélérons pas en matière d’égalité professionnelle, il faudra attendre l’an 2277 avant que femmes et hommes soient véritablement égaux au travail !!! C’est ce que révèle Forum Économique Mondial (WEF) dans son dernier rapport.

Selon les statistiques du WEF (qui prend en compte les données de 153 pays), le taux de parité dans le monde du travail est de seulement 57.8%. Plusieurs raisons sont pointées pour justifier ce résultat : les femmes sont plus nombreuses dans les métiers où elles sont actuellement remplacées par les machines ; d’un autre côté, elles sont moins présentes dans les domaines où il y a un grand écart salarial (comme la technologie).

Le WEF émet des recommandations stratégiques pour accélérer le mouvement en faveur de l’égalité :  comme une meilleure représentation féminine dans des secteurs comme l’informatique en nuage (où il n’y a que 12% de femmes), l’ingénierie (15%) et la technologie de l’information (26%). Il est aussi recommandé de mieux préparer les femmes pour confronter les défis du monde du travail et profiter des transformations culturelles que nous vivons aujourd’hui.

Le réseaux SNCF au Féminin met en place certaines des recommandations faites par le WEF. Des événements comme la journée Traction ou la convention Materi’Elles, par exemple, attirent les femmes vers des métiers plus occupés par les hommes ! Le besoin de les amener là où il y a du travail a aussi été abordé par la conductrice Nassima Aouli dans son intervention au ELLE Active de Lille : « Nous devons inciter les reconversions en interne et attirer les profils commerciaux vers des métiers techniques ».