SNCF au féminin est un site de SNCF

72% des hommes aspirent à une autre image publicitaire de la masculinité

Selon la dernière étude Amaury Media, 72% des hommes ne s’identifient pas aux situations montrées dans la publicité.

Publié le 16/03/2020 à 9:00

Il s’agit d’une bonne nouvelle : cela veut dire que, malgré la persistance des stéréotypes de genre, les messieurs semblent prendre leurs distances avec les représentations qui les caricaturent, comme elles déforment aussi l’image des femmes.

De plus, ils sont 54% à déclarer attendre plus de variété des situations mises en scène dans la publicité. Marre du rôle assigné d’amateur de foot et de voiture, marre de voir des cadors cravatés pour parler du boulot, marre d’être appelés à être des super-héros !

  • 36% des interrogés s’identifient au rôle du « bon pote » lorsqu’ils regardent un film ou une série
  • 25% préfèrent celui du « papa »
  • Dans le sens inverse, seulement 3% approuvent les personnages « macho » ou « manipulateur » et 7% seulement se sentent proches du « méchant ».

Au-delà de la question des représentations publicitaires, l’enquête révèle une véritable aspiration des hommes à un meilleur équilibre de vie :

  • 47% se sentent « débordés »
  • 55% souhaiteraient « ralentir leur rythme de vie »
  • 88% des hommes se sentent épanouis dans leur vie de père
  • 81% dans leur vie familiale et 81% dans leur vie amicale.

Il n’y a plus qu’à attendre de nos amis communicants, qui ont leur part à faire dans l’évolution des mentalités, qu’ils prennent en compte ces aspirations exprimées pour proposer aux femmes et aux hommes de nouveaux modèles séduisants de façon d’être et de vivre.

Retrouvez l’étude complète juste ici.