SNCF au féminin est un site de SNCF

Intrapreneuriat au Féminin : le réseau SNCF au Féminin à la proue de l’innovation pionnière !

Mercredi 6 juin 2018, en présence de Guillaume Pepy et de Patrick Jeantet, avait lieu la cérémonie de clôture du premier programme Intrapreneuriat au Féminin, une initiative co-produite par SNCF au Féminin et SNCF Développement. Retour sur l’aventure de ce programme dédié à l’amplification de la voix des femmes au service de l’innovation. ​ Tout…

Publié le 14/06/2018 à 0:00

Mercredi 6 juin 2018, en présence de Guillaume Pepy et de Patrick Jeantet, avait lieu la cérémonie de clôture du premier programme Intrapreneuriat au Féminin, une initiative co-produite par SNCF au Féminin et SNCF Développement. Retour sur l’aventure de ce programme dédié à l’amplification de la voix des femmes au service de l’innovation.

Tout a commencé en 2012, dès la naissance du réseau SNCF au Féminin. La conviction est d’emblée établie que ce réseau a une double vocation : développer des individus et développer des projets. Pour que les femmes « osent » comme on les y invite, il faut qu’elles gagnent en confiance en elles… Mais il faut aussi qu’elles aient confiance en l’entreprise pour accueillir cette audace, faire place à leur ambition, donner un réel écho à leur participation. Pour cela, le réseau se dote immédiatement de Groupes Experts, des think & do tank qui s’emparent de problématiques complexes de l’entreprise, dans toutes les dimensions de son activité, en interne comme en externe : sécurité, transformation RH, digital, responsabilité sociale et environnemental, train du futur, expérience client,… Chacun de ces «Groupes Experts » peut compter sur un dirigeant qui le sponsorise et promeut les propositions les plus pertinentes auprès des décisionnaires.

Des idées géniales surgissent, des solutions nouvelles à de vieux problèmes et des réponses pertinentes à de nouvelles questions sortent de ces Groupes Experts. Le Président du groupe, Guillaume Pepy, est épaté. En novembre 2016, il lance un défi : industrialiser les pépites!
Francesca Aceto, présidente de SNCF au Féminin le prend au mot et planche immédiatement sur la mise en place d’un dispositif. Après étude approfondie des pratiques d’autres entreprises et consultation d’expert.e.s de l’innovation, elle opte pour l’intrapreneuriat et se rapproche de SNCF Développement, l’incubateur du Groupe.

L’annonce est faite à Deauville, en juin 2018 : SNCF au Féminin lance le premier programme d’intrapreneuriat de l’histoire de SNCF ! Dans la foulée, un appel à candidatures est lancé. Les membres du réseau SNCF au Féminin qui veulent consacrer 20% de leur temps de travail au développement d’un projet ou d’un produit innovant candidatent. Neuf femmes sont retenues. Des équipes sont constituées. Elles démarrent le programme en octobre, à un rythme soutenu : alternance de temps de formation avec des professionnels de l’entrepreneuriat et de temps de production. Il faudra aussi caser dans l’agenda les 80% de temps de travail « habituel » et l’air de rien, la vie personnelle !

7 mois plus tard, trois innovations concrètes répondant à des besoins clés de l’entreprise et de ses parties prenantes voient le jour :
– 3117+ est une appli communautaire dédiée à renforcer le sentiment de sûreté des usager.e.s. Développée par Florence Lacroix et Catherine Henot, cette innovation incrémentale* combine diverses solutions de partage d’information et de vigilance collective pour permettre à chacun·e de se rassurer et de rassurer ses proches au cours d’un trajet en transports en commun. Transilien l’a adoptée !
– La Boutique Eco est une plateforme de don permettant à tou·te·e collaborateur/collaboratrice de l’entreprise, partout sur le territoire, de céder à d’autres les équipements et le matériel dont il/elle n’a pas ou plus l’usage. Raccourcissant la procédure de commande de matériel en même temps qu’elle apporte une réponse simple et concrète aux enjeux de respect de l’environnement, cette innovation développée par Claudie Pavie, Anne-Sophie Nomblot et Bérangère Galland, est appropriée par la direction des achats du groupe !
– Excellence collective est une solution ludique de formation aux « soft skills » et au travail en coopération. Le projet de Fabienne Melay et Priscille Rougié est une réponse aux grands enjeux de transformation managériale qu’exigent les mutations rapides du monde de l’entreprise. Répondant au triple objectif de mieux se connaître pour mieux contribuer en équipe, de développer les qualités du leadership d’avenir et d’éduquer aux postures d’interaction avec le collectif co-apprenant, cette solution est déjà mise en œuvre dans plusieurs équipes.

« Achetés » en interne par diverses entités du groupe, ces applications innovantes attirent déjà l’attention d’autres entreprises. Des partenariats avec des acteurs du transport comme d’autres secteurs sont en cours de discussion…

L’aventure ne fait donc que commencer… L’histoire de notre groupe retiendra que le premier programme d’intrapreneuriat de SNCF a été construit par les femmes de l’entreprise. Avec une longueur d’avance, une énergie folle et un esprit d’audace sans équivalent… Avec aussi désormais une expérience à partager avec celles et ceux qui se lancent à leur tour : OUI.SNCF vient de le faire, en prenant exemple sur le programme de SNCF au Féminin.

Lors de la soirée du 7 juin 2018, les intrapreneuses de SNCF au Féminin ont été unanimes pour dire toute la richesse de cette aventure : l’enthousiasmante expérience de l’innovation en soi, qui n’est qu’invitation à la curiosité et à l’ouverture d’esprit ; mais aussi l’authentique joie de travailler en équipe pour partager les moments forts mais aussi se soutenir face aux coups durs ; et encore l’apprentissage de toute une foule de nouvelles compétences, depuis la maîtrise de savoir-faire techniques jusqu’à l’art de la prise de parole en mode pitch, en passant par les qualités de négociation, d’interaction avec des interlocuteurs extrêmement variés, l’assertivité pour défendre ses convictions et l’agilité pour évoluer en contextes de rapides et constantes transformations… Quand on vous dit que l’intrapreneuriat, c’est du développement de projet en même temps que du développement de personne. Et il en est exactement de même pour un réseau mixité comme le nôtre !

* On distingue deux grands types d’innovation :
– l’innovation de rupture qui change radicalement un marché dans toutes ses dimensions : acteurs, usage, fonctionnement, gouvernance…
– l’innovation incrémentale qui prend appui sur des technologies existantes pour les dupliquer sur un autre marché que celui pour lequel elles ont été créées et/ou améliore des innovations existantes en y ajoutant de nouvelles fonctionnalités.