SNCF au féminin est un site de SNCF

Dans les coulisses du Girl’s Day avec Claudie Joy

Claudie Joly est Correspondante Mixité et Responsable de la Gestion des Carrières chez SNCF. Elle s’occupe du recrutement et gère les flux des effectifs de la réception des CV jusqu’aux départs à la retraite. Le Girl’s Day est donc un événement important pour elle.

Publié le 12/12/2017 à 16:09

Quelles sont les différentes étapes à suivre pour organiser un événement tel que le Girl’s Day ?

Il faut d’abord recenser le nombre de Correspondantes Mixité qui viennent de notre région pour réfléchir ensemble à l’organisation de la journée. On fait appel à des intervenantes qui exercent des métiers très différents. Il y en a qui travaillent à la Sureté Ferroviaire, d’autres qui sont ingénieures sur le terrain. Une fois les profils validés, on les contacte pour connaître leurs disponibilités pour l’événement. Ensuite il faut contacter les lycées pour négocier une permission de sortie des élèves.

 Y-a-t-il des ateliers à mettre en place ? Si oui, lesquels ?

Il y a six ou sept ateliers au total. Il s’agit surtout de présentations de métiers via nos intervenants SNCF qui partagent leurs expériences professionnelles et essaient de donner envie aux lycéennes de rejoindre SNCF.

 Comment se passe la rencontre avec les étudiantes ?

On fait tout pour qu’elles se sentent bien pendant la journée. Il y a des accompagnateurs sur chaque atelier pour aiguiller les étudiantes. D’autre part, on assure le transport et le repas.

Sur quels critères les intervenants sont-ils recrutés ?

Sur le volontariat. On fait appel à toutes les femmes, qu’elles soient ingénieures, opératrices, confirmées ou non.

 Que se passe-t-il à l’issue de la journée ?

Les filles repartent avec leur professeur respectif. Il y a un questionnaire de satisfaction qu’on leur distribue, le but étant d’attirer les jeunes femmes dans notre entreprise. Si elles souhaitent postuler à l’issue de la journée, elles nous laissent leurs coordonnées.