SNCF au féminin est un site de SNCF

82% des Français·e·s considèrent qu’il est nécessaire de repenser la place des femmes en entreprise

Selon les données de l’institut de sondage YouGov, publiées le 28 février 2020, 82% des Français·e·s considèrent qu’il est nécessaire de repenser la place des femmes en entreprise.

Publié le 14/04/2020 à 9:00

A commencer par les instances de pouvoir : 65% des personnes interrogées perçoivent un problème d’égalité de genre dans le fait qu’il n’y a aucune femme à la tête d’une entreprise du CAC40  

Dans ce contexte, l’instauration de quotas pour les femmes pourrait être une solution vers plus d’égalité : 60% des participant·e·s sont pour la « discrimination positive » dans les instances dirigeantes. Cependant, les femmes sont plus nombreuses que les hommes (71% contre 49%) à approuver ce recours.  

 

Les personnes ayant répondu à l’enquête YouGov ont dû aussi réagir à la phrase « Seuls les quotas permettront de féminiser davantage les différentes directions des entreprises en France ». Et là, encore une fois, grand écart selon le genre : 62% des femmes sont d’accord avec cette affirmation contre seulement 43% des hommes.  

 

Une dernière question a divisé les Français·e·s : « L’État doit-il imposer des quotas stricts, et non volontaires, à ces entreprises ? ». Et voici la réponse : 46% sont favorables, 41% s’y opposent et 13% préfèrent ne pas avoir d’avis.   

 

Même si cette étude YouGov montre que les quotas (et leurses différentes modalités) restent un sujet qui divise une partie de la population, cet outil devient de plus en plus accepté – surtout dans un contexte où il est devenu presque impossible de nier l’existence du plafond de verre !