SNCF au féminin est un site de SNCF

16 Cheminot·e·s engagé.e.s pour la Course du Cœur

Courir pour sensibiliser le grand public à la transplantation et à la nécessité du don d’organes ? C’est le défi que se sont lancé Stéphanie Jaffray et son équipe MGC Cœur !

Publié le 12/02/2020 à 15:21

En tant que membre du réseau SNCF au Féminin Rhône-Alpes, Stéphanie nous en dévoile un peu plus sur la Course du Cœur qui se déroulera du 25 au 29 mars prochain.

Bonjour Stéphanie, pouvez-vous nous parler de la Course du cœur à laquelle vous allez participer ?

Stéphanie : Il s’agit d’un événement sportif et solidaire, ancré sur la question majeure du don d’organes. La Course cherche à faire progresser cette cause dans les mentalités en s’adressant au public dans les quelques 200 communes traversées, mais aussi grâce aux médias qui relayent l’événement. Une vingtaine d’équipes de 16 personnes dont 1 équipe de personnes transplantées vont parcourir 750 km de course à pied/vélo en relais non-stop en quatre jours et quatre nuits entre Paris et Bourg Saint Maurice – Les Arcs.

Notre équipe MGC Cœur se compose de 12 hommes et 4 femmes, 16 cheminot·e·s de tous d’horizons géographiques et professionnels différents.

 

Comment l’idée de participer à ce projet vous est-elle venue ?

Stéphanie : A travers les échanges que j’ai eu sein de l’association ANCDB (Association Nationale des Cheminots pour le Don Bénévole) dont je fais partie depuis 1 an et demi. Je suis  responsable communication mais également le relais régional pour l’organisation de collecte de sang.

L’ANCDB engage depuis 11 ans une équipe à cet évènement. Ma motivation tient dans le fait que cela fait de nombreuses années que je donne mon sang et que sauver des vies compte énormément pour moi. Participer à cet évènement c’est parler et sensibiliser sur le don d’organes de son vivant et après la mort, c’est sauver des vies tant qu’on le peut.

 

Avez-vous rencontré des difficultés dans votre projet ?

Stéphanie : Aucune. C’est un événement mixte, où l’entraide et la solidarité sont de mise. Ce projet fait écho aux valeurs éthiques de SNCF au Féminin : le courage, la confiance et le service de l’intérêt commun avec près de 500 personnes sur l’évènement dont un bon tiers de bénévoles sans lesquels rien de serait possible

En tant qu’accompagnatrice, je suis chargée de la communication avant, pendant et après la course. C’est ma 2ème course du cœur et j’en suis fière